Bouger tous les jours

Imprimer

slider=Caché}{/slider}

logo FB

 

 

Vous trouverez ci-dessous des exemples concrets, faciles à mettre en oeuvre par toute la famille pour pratiquer chaque jour au moins 30 min d'activité physique. Vous avez le choix de changer petit à petit votre mode de vie, en utilisant un nombre croissant d'astuces réalisables à titre individuel.

Voici donc des astuces pour bouger malin :

  • Lors des déplacements (6 astuces)
  • Bouger à la maison (4 astuces)
  • Bouger au travail (5 astuces)
  • En faisant les courses (4 astuces)

 

Astuces Bouger malin horiz 

Affiche à télécharger : icon  (2.59 MB)

Spot radio à écouter : icon  (731.05 KB)

L'ensemble du livret avec les astuces, à télécharger : icon  (2.81 MB)

Vous pouvez aussi consulter ces astuces pour BOUGER MALIN par thème : cliquez sur l'un des quatre onglets :

Lors des déplacements

 

Marcher plus souvent

Pour les petits trajets, j'évite de prendre la voiture. Je marche d'un bon pas et je peux rallonger progressivement mon trajet plutôt que de prendre des raccourcis !

Le + : Je fais des économies de carburant !

Marcher en groupe

  • J'organise un pédibus pour amener mes enfants et ceux de mon immeuble, de mon quartier, de ma tribu, à l'école. Un pédibus est un mode de ramassage scolaire qui consiste à convoyer les enfants à pied, accompagnés par des parents volontaires, sur les trajets domicile école.On dit aussi «autobus pédestre» ou «carapattes».
  • En marchant, je participe à l'éducation des enfants vis-à vis de la sécurité routière et du partage de la chaussée.

Le + : Je fais la connaissance des voisins.

bouger malin 1

Prendre le bus

Si je ne suis pas trop pressé(e) et que les arrêts ne sont pas trop éloignés, je descends du bus un arrêt plus tôt.
Au retour, je pourrai également marcher jusqu'à cet arrêt.
Je choisis si je marche un peu à l'aller, au retour, ou les deux, selon le temps dont je dispose.

Le + : Selon le lieu, je profite de la nature ou je fais du lèche-vitrine.

Se garer plus loin

Si je dois prendre la voiture, à l'arrivée, je me gare un peu (beaucoup !) plus loin pour pouvoir marcher un peu.
Le + : C'est souvent plus facile de se garer un peu plus loin.

bouger malin 3

Profiter des espaces aménagés de plein air

Je repère les lieux dédiés aux loisirs de plein air (plages, aires de jeux pour les enfants, terrains de jeux collectifs, sentiers pédestres, «workout»...) qui sont sur les trajets que j'emprunte régulièrement et je m'arrête de temps en temps.
Le + : Faire une pause sur le trajet fait le bonheur des enfants.

bouger malin 2

Prendre l'escalier

Lorsque j'ai le choix, je préfère prendre l'escalier plutôt que l'ascenseur.
J'adapte le nombre d'étages à monter et la vitesse de la marche à mes capacités physiques pour ne pas être trop essouflé(e).
Rien ne m'empêche de faire des pauses à chaque palier.
Le + : Je vais à mon rythme.

A la maison

 

 

S'amuser avec les enfants

  • Nous dansons en écoutant de la musique, en alternant les styles de musique (avec des rythmes plus ou moins rapides).
  • Nous jouons aux chaises musicales autour de la table :
    1. Nous tournons autour des chaises, avec une chaise de moins que de joueurs.
    2. Un signal convenu à l'avance incite les joueurs à s'assoir.
    3. Le joueur qui n'a pas de chaise a perdu.
    4. On enlève une chaise à chaque partie, jusqu'à ce qu'il ne reste qu'un joueur.
    5. Attention tout de même au risque de chute.
  • Nous nous tenons par les hanches ou les épaules et nous parcourons la maison ou le jardin en formant un petit train.
  • Nous sautons à la corde, en ne faisant que quelques sauts les premières fois.

Le + : En famille, on fait de l'activité physique, mais surtout, on s'amuse bien.

bouger malin 4

S'étirer

Assis(e) sur une chaise, je mets un pied sur une autre chaise placée devant moi. Je garde le dos droit, je tends la jambe en ramenant les orteils en flexion vers moi pendant 15 secondes.
Je fais la même chose avec l'autre jambe.
Je peux augmenter la durée de l'exercice jusqu'à 30 secondes.

Je suis debout devant une chaise, je pose un genou sur la chaise en arrière, j'essaie d'avancer la jambe restée en avant et je fléchis un peu cette jambe, sans me cambrer. Je garde la position 15 secondes, puis je fais la même chose avec l'autre jambe.

bouger malin 7

Le + : Je pense à respirer calmement et à bien souffler pendant l'effort.

Marcher, courir, sauter

Je marche sur place ou autour de la table en balançant les bras d'avant en arrière. Je commence lentement, puis j'accélère en montant les genoux.
J'exécute cet exercice en comptant au moins jusqu'à 15, puis de plus en plus longtemps.

Les bras à l'horizontale, je ramène ma jambe droite vers ma jambe gauche en rabattant les bras le long du corps et en joignant les jambes, puis je reviens à la position de départ.
Je répète 5 fois l'exercice et je change en ramenant ma jambe gauche vers ma jambe droite.
Je récupère pendant au moins 10 secondes avant de recommencer une deuxième série.
J'augmente progressivement le nombre de mouvements par série et le nombre de séries successives, en respectant toujours un temps de repos.
Si je suis à l'aise je peux aussi faire des pas chassés ou sauter pour joindre les jambes.

bouger malin 5

Le + : Je profite des temps de repos entre deux mouvements pour boire de l'eau !

Se muscler

Je m'adosse à un mur, ou à une armoire et je me mets en position de chaise.
Je cherche à tenir au moins 10 secondes en contractant les muscles des cuisses et des fessiers, puis de plus en plus longtemps.

Assis(e) sur une chaise, les mains posées de chaque côté du corps, les pieds décollés du sol, pointés vers le bas, je ramène légèrement mes genoux vers ma poitrine en arrondissant simultanément le dos.
Je compte jusqu'à 5 puis je reviens à la position de départ.
Je peux répéter le mouvement.

bouger malin 6

Le + : Je répète plusieurs fois les exercices dans la semaine.

Au travail

 

Se lever régulièrement

Je saisis toutes les occasions pour me lever.
Je vais voir un(e) collègue plutôt que de lui téléphoner ou lui envoyer un email.

Je choisis d'imprimer sur une imprimante éloignée de mon poste de travail.

Le + : Je lutte contre la sédentarité, même si j'ai un travail en position souvent assise.

bouger malin 8

Respirer, se décontracter

  • En position assise, je fais rouler mes épaules plusieurs fois pour relâcher la tension et étirer les omoplates

bouger malin 9

  • Je fléchis alternativement les orteils et les talons une dizaine de fois.
  • Je penche régulièrement la tête vers la gauche, vers la droite et vers l'avant pour éviter les douleurs cervicales.
  • Les bras levés, je m'attrape les coudes et je me penche d'un côté puis de l'autre.
  • Je me tiens droit, je serre les omoplates et je rentre le ventre en soufflant.

Le + : Je respire calmement, je souffle bien, et je peux continuer à travailler en même temps.

Profiter des pauses

  • Si j'ai un travail en position assise, je profite des pauses pour faire quelques pas.
  • Je sors pour marcher 10 à 15 minutes lors de la pause déjeuner, soit pour aller chercher mon repas, soit après avoir mangé.

bouger malin 10

Le + : Cela me change les idées.

Se réunir

  • Si je participe à des réunions, je propose que tout le monde se lève toutes les 30 minutes pour faire quelques exercices (lever les bras en l'air, se mettre sur la pointe des pieds, faire quelques rotations d'épaules).
  • Si je dois discuter quelques minutes avec un(e) collègue, je reste debout dans son bureau.

bouger malin 11

Le + : Si je vais voir un(e) collègue, j'en profite pour prendre un verre d'eau.

Boire de l'eau

  • Plutôt que de prendre une bouteille d'eau sur mon bureau, je vais remplir mon verre au moins 5 fois dans la journée.

bouger malin 12

  • Lors d'une pause, je bois de l'eau, un café ou une infusion, sans rajouter de sucre.

Le + : J'utilise mon propre verre pour ne pas consommer trop de gobelets en plastique.

En faisant les courses

 

Marcher plus souvent

Pour les petites courses dans les magasins proches de mon domicile, pour acheter le pain par exemple, j'évite de prendre la voiture et je marche d'un bon pas.
Le + : Je peux marcher avec les enfants.

Marcher activement

  • J'évite de traîner entre les rayons et je garde un rythme de marche soutenu. Je ne m'attarde pas devant les rayons.

bouger malin 13

  • Je fais une liste de courses avant d'aller au magasin pour aller directement dans les bons rayons.

Le + : J'ai moins de tentations.

Porter les courses

  • Si je n'ai que quelques achats à faire, dans le magasin, je porte le sac de course plutôt que d'utiliser un chariot. Je garde le dos droit et je fléchis les genoux pour soulever et poser le sac.

bouger malin 14

  • Si le sac de course n'est pas trop lourd, je fléchis légèrement le bras au lieu de le laisser pendre, pour renforcer mes muscles.

Le + : Je n'achète que l'essentiel pour que ce ne soit pas trop lourd.

Se garer plus loin

Si j'ai pris ma voiture pour aller faire les courses, je me gare loin de l'entrée du magasin pour pouvoir tout de même marcher un peu.
Le + : C'est plus facile pour manœuvrer lorsqu'il y a plus de places.


 BOUGER, ça veut dire quoi, ça sert à quoi ?

 

BOUGER - Je trouve mon équilibre

  • Pour être au mieux de ma forme et préserver ma santé, je fais le lien entre ce que je mange et ma pratique d'activité physique.
  • Si mon poids est stable, c'est que je mange ce qui me convient par rapport à mon niveau d'activité physique.
  • Si je perds du poids, c'est que je ne mange pas assez par rapport à mon activité physique.
  • Si je prends du poids, c'est que je mange trop par rapport à mon niveau d'activité physique.

Même si j'ai un poids stable, la pratique d'une activité physique régulière protège et améliore mon état de santé général.

bouger malin 15

BOUGER - C'est ça qu'est bon !

Les bienfaits d'une activité physique régulière sont nombreux :

  • j'ai une meilleure qualité de vie,
  • j'ai une meilleure condition physique (souplesse, respiration, musculation...),
  • j'ai une meilleure santé physique (coeur plus solide, os plus costaux, réduction des risques d'obésité, de diabète de type 2, de maladies du coeur et des vaisseaux...),
  • je me sens bien dans ma peau,
  • je dors mieux,
  • je peux me faire de nouveaux amis et renforcer les liens familiaux en incitant mes proches à faire comme moi.

Chacun peut trouver les façons de bouger qui lui conviennent et surtout qui lui plaisent.

bouger malin 16

BOUGER - A moi de choisir

  • L'activité physique la plus favorable à la santé doit au moins avoir une intensité modérée : je dois être légèrement essoufflé(e) mais je dois pouvoir continuer à parler assez facilement, comme lorsque je marche rapidement, lorsque je ramasse les feuilles, lorsque je prends les escaliers ou que je nage pour mon plaisir.

Je profite des activités de la vie de tous les jours pour bouger un maximum.

bouger malin 17

BOUGER - A chacun son rythme

  • Selon mon âge et mes possibilités, je peux pratiquer une activité physique d'intensité plus faible (laver la vaisselle, bricoler, arroser le jardin, jouer à la pétanque...) ou d'intensité plus élevée (faire du sport, de la zumba, de la randonnée ou bêcher le jardin...).
  • Le top, c'est de pratiquer une activité d'intensité plus élevée une ou deux fois par semaine.

Je me lève et je marche le plus souvent possible !

BOUGER chaque jour

  • Pour ma santé, il est recommandé de pratiquer chaque jour au moins 30 minutes d'une activité physique d'intensité modérée.
  • Pour rester motivé(e), je peux varier les activités, dans la journée et aussi d'un jour à l'autre.

C'est encore mieux si je trouve quelqu'un pour m'accompagner !

BOUGER au moins 30 minutes par jour
Cette activité physique peut être répartie tout au long de la journée, en :

  • 3 fois 10 minutes
  • 2 fois 15 minutes
  • 1 fois 30 minutes

Bouger un peu chaque jour est toujours mieux que pas du tout !

BOUGER pour se sentir bien

  • Selon mon âge, mon état de santé et mes capacités physiques, je démarre toujours en douceur et j'augmente progressivement la durée et/ou l'intensité de mon activité physique.
  • De la même façon, je reviens doucement au calme à la fin de l'activité.
  • Pour mon bien-être, je prends le temps de récupérer.

Je m'accorde un peu de temps rien que pour moi !

bouger malin 18

BOUGER plus, manger mieux

  • Si j'ai un petit creux, je mange un fruit pour mieux repartir.
  • Avant, pendant, et après mon activité physique, je bois de l'eau.
  • Le fait d'être très couvert (Kway, veste...) pendant une activité physique fait perdre de l'eau, mais pas de la graisse ; c'est l'accumulation de graisse qui augmente le risque d'être malade ; alors que l'eau est indispensable au bon fonctionnement de mon corps.

Je n'attends pas d'avoir soif pour boire !

bouger malin 19

BOUGER - Changer mes habitudes

Pour pratiquer régulièrement une activité physique, pour me fixer des objectifs de changement réalisables, je fais le point sur mes possibilités dans ma vie de tous les jours, pour préciser :

  • ce que je peux faire,
  • à quel endroit je peux le faire,
  • pendant combien de temps je peux le faire,
  • à quel moment je peux me rendre disponible,
  • éventuellement, avec qui je peux le faire.

Si je trouve quelqu'un de mon niveau pour faire certaines activités avec moi, c'est encore plus motivant !
Si je ne peux pas faire ce que j'ai prévu aujourd'hui, ce n'est pas grave, je ferai mieux demain !

bouger malin 20

 

La campagne de communication

"Les astuces pour bouger malin" ont fait l'objet d'une campagne de communication menée en 2016 par l'ASS-NC et ses partenaires.

En voici le rapport d'évaluation (synthèse) : icon  (724.61 KB)

Pourquoi bouger ?

Au-delà de l'impact de la sédentarité sur le poids, on sait aujourd'hui que l'espérance de vie est d'autant plus courte que l'on passe de temps en position assise au quotidien. En 2015, RESTER ASSIS TUE PLUS QUE LE TABAC ! La sédentarité est considérée par l'Organisation Mondiale de la Santé comme étant le 4ème facteur de mortalité dans le monde.

Prendre soin de soi, c'est pratiquer chaque jour au moins 30 min d'une activité physique ou sportive d'intensité modérée, pour réduire le risque de maladies (maladies cardio-vasculaires, hypertension artérielle, diabète de type 2, ostéoporose, certains cancers...) et limiter la prise de poids.

Pratiquer régulièrement une activité physique régulière, c'est surtout...

  • Augmenter la force musculaire, la souplesse, l'équilibre, la coordination, les fonctions cardiaques et respiratoires,
  • Se sentir mieux dans son corps et dans sa tête,
  • Améliorer la qualité du sommeil,
  • Favoriser les rencontres entre amis et renforcer les liens familiaux transgénérationnels.

Ce sont autant de bonnes raisons pour se mettre ou se remettre à bouger régulièrement !

 

Bienfaits de bouger

Que l'on soit femme au foyer, femme actives, adulte, ado ou enfant, les bienfaits de bouger sont multiples !

 

La campagne de communication

"Les bienfaits de bouger" ont été le thème d'une campagne de communication organisée par l'ASS-NC et ses partenaires en 2015.

En voici un évaluation d'impact (synthèse) : icon  (231.64 KB)

 

Spots radio : bouger tous les jours

Bouger radio 1Spot radio de 30 secondes :

  • - Et toi, comment tu fais pour être aussi en forme ? [...] Moi je n'aime pas trop le sport.
  • - Mais en fait, mon sport à moi, c'est jardiner, marcher pour aller au magasin, jouer au ballon avec les enfants, .... 

icon  (976.88 KB)

Bouger radio 2Spot radio de 30 secondes :

  • - Toi, t'as l'air en forme ! [...]Tu t'es remis au sport ?
  • - Mieux que ça : mon sport à moi, c'est bricoler, la chasse, la pêche, marcher le plus possible,...

icon  (949.88 KB)

 

 

 

balance NRJ

Pour être au mieux de ta forme et préserver ta santé, tes apports énergétiques doivent être identiques à tes dépenses énergétiques.

Trouve ton équilibre.

Au-delà de la maîtrise de ton poids, pratiquer une activité physique régulière protège et améliore l'état de santé général.

À l'inverse, l'inactivité physique, également appelée « sédentarité », favorise l'apparition de nombreuses maladies aux complications multiples : le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires, l'hypertension,le cancer...

 

Qu'est-ce que bouger ?

Bouger = activité physique.

Bouger, c'est réaliser des mouvements du corps à l'aide de la contraction des muscles.

Bouger, c'est dépenser une énergie supérieure à celle du niveau de repos des muscles.

L'activité physique, bouger, ce sont donc surtout des activités de la vie de tous les jours :

  • La marche et les activités de la vie courante à la maison,
  • Les efforts physiques requis dans le cadre de ton travail,
  • Les activités sportives et de loisir.

 

Pourquoi bouger ?

Quand les dépenses d'énergie sont régulières et suffisantes, cela limite la prise de poids et prévient les maladies associées.

Cela permet d'être en forme, en diminuant le stress, en améliorant la qualité du sommeil.

Bouger favorise également les rencontres entre amis, et les activités en famille !

Être physiquement actif tout au long de sa vie permet de rester autonome plus longtemps pour les gestes du quotidien.

 

Comment bouger ?

1. Autour des activités de la vie courante

  • Accompagner les enfants à l'école en marchant,
  • Se rendre au magasin du quartier à pied,
  • Faire les courses ou du shopping,
  • Faire le ménage,
  • Jardiner, bricoler.

2. Autour des activités professionnelles

  • Aller au travail et en revenir en marchant,
  • Se garer plus loin que d'habitude pour se rendre à son travail,
  • Privilégier les escaliers s'il y en a,
  • S'organiser pour marcher à la pause déjeuner,
  • Marcher jusqu'au bureau voisin au lieu de téléphoner.

3. Lors des activités sportives et de loisir

  • Jouer au ballon en famille,
  • S'amuser au parc avec les enfants,
  • Danser,
  • Chasser, pêcher, randonner,
  • Pratiquer un sport.

Il y a au moins 100 façons de bouger.

Chacun peut trouver les façons de bouger qui lui conviennent, et surtout qui lui plaisent !

La marche est l'activité physique la plus simple à pratiquer chaque jour.

 intensite faible

Activités d'intensité FAIBLE

(45 min par jour)

intensite moderee

Activités d'intensité MODEREE

(30 min par jour)

intensite elevee

Activités d'intensité ELEVEE

(20 min par jour)

  • Marche lente
  • Laver la vaisselle, repasser
  • Faire la poussière
  • Bricolage, entretien mécanique
  • Arroser le jardin
  • Pétanque, billard, bowling
  • Marche rapide (d'un bon pas)
  • Laver les vitres ou la voiture
  • Passer l'aspirateur
  • Jardinage léger, ramassage de feuilles
  • Vélo ou natation « plaisir », aquagym
  •  Frisbee, voile, golf
  • Marche avec dénivelés
  • Randonnée en montagne
  • Bêcher, creuser, tailler les haies
  • Jogging, VTT, natation « rapide »
  • Saut à la corde, sports de combat, tennis
  • Football, basket-ball, volley-ball (et la plupart des jeux de ballon collectifs)
  • Squash, escalade
  • Aérobic, zumba, danse

Quelle est ton activité préférée ?

 

À quelle dose ?

Pour ta santé, Il est recommandé de pratiquer au moins 30 minutes d'activité physique d'intensité modérée.

Le top : si tu arrives à pratiquer 1 ou 2 activités d'intensité plus élevée chaque semaine, c'est encore mieux !

Le truc : la marche (d'un bon pas) est l'activité physique la plus simple à pratiquer chaque jour.

Astuce : l'activité physique peut être répartie tout au long de la journée :

  • en 3x10 min
  • ou 2x15 min
  • ou 1x30 min

Technique : démarre en douceur et augmente progressivement la durée et/ou l'intensité de l'activité physique qui te plaît.

Dépliant bouger Les informations ci-dessus sont décrites dans ce dépliant téléchargeable (2,5MO).

 

Bilan des actions de proximité réalisées dans le cadre de la campagne de sensibilisation "Bouger c'est possible" en 2014 : icon  (1.74 MB)

 

Un article des Nouvelles calédoniennes, du 11 juillet 2014

LNC110714

L'activité physique régulière n'est pas uniquement un moyen de lutter contre l'obésité ou contre les maladies associées (maladies cardio-vasculaires, diabète...).

C'est la clé de ton bien-être et de ta santé, quel que soit ton statut pondéral.

Bouger tous les jours, c'est possible !

Cela permet d'être en forme en diminuant le stress et en améliorant la qualité du sommeil, cela permet de préserver l'autonomie lorsque l'on prend de l'âge, mais surtout, cela favorise les rencontres entre amis et les activités en famille.

C'est parti pour une petite marche ?

Depuis 2009, le programme « mange mieux bouge plus » propose des campagnes de sensibilisation à l'équilibre alimentaire, qui répondent à trois objectifs :

  • Faire le lien pour le grand public entre alimentation, activité physique et santé.
  • Interpeller chacun sur sa propre représentation du corps : " comment est-ce que je me sens ? est-ce que je pourrais me sentir mieux ? est-ce que je bouge suffisamment ? »
  • Proposer des solutions simples à mettre rapidement en place dans la vie de tous les jours pour améliorer sa forme et son bien-être.

Les visuels mettent en avant " Bob ", un personnage dessiné (et animé pour la télévision), une caricature sympathique des calédoniens, auquel chacun peut s'identifier et s'attacher. Bob évolue dans un système "d'avant/après".

Avant, Bob est un personnage un peu pataud, essoufflé, rapidement de mauvaise humeur, qui fait peu d'efforts physiques et mange de façon déstructurée.
Après, Bob est physiquement élancé, dynamique, de bonne humeur et heureux de vivre. Il prend soin de lui, il fait attention à ce qu'il mange (et boit !) tout en se faisant plaisir et reste actif au quotidien.
Le changement entre " avant " et " après " de Bob s'explique par sa prise de conscience, sa volonté de changer son quotidien, pour avoir une image de lui plus positive, pour se sentir bien dans son corps. L'idée est de conduire chacun à se réinterroger sur la nécessité de changer quelques habitudes quotidiennes, qui très facilement amélioreraient son bien-être, sa forme, l'image de son corps et sa santé. 

 

audio BobSpot radio : (551.05 KB) les bonnes résolutions de l'oncle Bob :
Manger équilibré à chaque repas, éviter les grignotages et pratiquer un exercice quotidien...
 bd bob 3  bd bob 4
   
   
 bd bob 7  bd bob 8

Rejoignez-nous sur Facebook :

Bob et Facebook

bouge_3Des idées pour bouger plus au travail.

  • Lancer les « pauses-étirements » pendant les réunions.
  • Faire des réunions « en marche » : Inviter les collègues à faire une promenade à pied pour parler d’affaires plutôt que de rester assis dans la salle de réunion.
  • Faire comme si l’ascenseur était en panne et utiliser l’escalier !
  • Remplacer la pause-café par une pause-promenade.
  • Faire des contractions abdominales et dorsales, faire régulièrement des rotations des épaules et de la tête en restant assis devant son bureau.
  • Faire une promenade d’une dizaine de minutes avant ou après la pause déjeuner.

Rappelez-vous : il est recommandé de pratiquer au moins 30 min par jour d'activité physique...

Vous pensez ne pas avoir le temps ? Voici quelques pistes pour "bouger" devant votre ordinateur (ou votre télévision) ...

En étant assis(e), tendez vos deux jambes à l'horizontale et faites 10 rotations de chaque cheville, dans un sens, puis dans l'autre,

  • Toujours assis(e), contractez vos fessiers l'un... après l'autre 20 fois...
  • Contractez/relachez rapidement les abdominaux 10 fois de suite, puis contractez le plus longtemps possible. N'oubliez pas de respirer !
  • Tonifiez vos bras : placez vos mains sous votre bureau et tentez de le soulever pendant 5 secondes, puis posez vos mains sur votre bureau et tentez de vous soulever pendant 5 secondes...
  • Levez-vous dès que vous en avez l'occasion : marchez jusqu'au bureau d'à côté plutôt que de téléphoner

Pratiqués régulièrement (essayez au moins une fois par heure), ces exercices amélioreront votre condition physique et votre moral...
Et si vous êtes plusieurs dans le même bureau, fous rires garantis !

bouger_1Si tu as fait quelques excès, bouge pour retrouver ton équilibre. A toi de choisir l’intensité de l’activité physique qui te convient et le temps que tu devras y consacrer !

Si tu as fait quelques excès, bouge pour retrouver ton équilibre. A toi de choisir l’intensité de l’activité physique qui te convient et le temps que tu devras y consacrer !

Aliments

Portions (g ou ml)

Apports énergétiques en Kcal

Activité physique faible

Activité physique moyenne

 

 

 

Base : 1h de marche faible équivaut à 150kcal dépensés (pour un individu de 60kg)

Base : 1h de marche rapide équivaut à 325kcal dépensés (pour un individu de 60kg)

Banane

80g

75

30 min

13 min

Pâtes/Riz

70g

82

35 min

15 min

Esquimau

60g

121

50 min

22 min

Bière

1 grand verre = 250 mL

132

55 min

24 min

Soda type cola

1 cannette = 330 mL

132

55 min

24 min

Barre chocolatée

40g

175

1h10 min

32 min

Bière

1 cannette = 330 mL

175

1h10 min

32 min

Nem

75g

175

1h10 min

32 min

Œufs

2*60=120g

180

1h15 min

33 min

Cornet de glace

120g

200

1h20 min

37 min

Pain au chocolat

70g

280

1h50 min

52 min

Baguette

1/2 baguette =125g

330

2h15 min

1h

1 sachet de biscuit apéritif

80g

380

2h30min

1h10 min

Magnum

120g

380

2h30min

1h10 min

Sandwich

200g

450

3h

1h20 min

1 repas                      (1 sandwich+1 cornet+1 cannette de cola)

somme des aliments précédents

782

5h15 min

2h25 min

 

Concours Sport Santé

En partenariat avec CIPAC et l'ASS-NC, le CTOS organise un concours visant à récompenser le développement des pratiques sportives de loisir et bien-être, facteur de santé.

Pour tous renseignements : www.ctos.nc sur l'espace Sport Santé, courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. , tél 28 10 57.

Concours SPORT SANTE

Dépliant explicatif : icon  (1.63 MB)

 

Un article des Nouvelles calédoniennes, du 10 juin 2015 : Le sport pour aller mieux

En marge de la réunion préparatoire aux prochaines assises de la santé, qui s'est tenue hier soir, le CTOS poursuit sa démarche de sport-santé, en partenariat avec l'Agence sanitaire et sociale. Objectif : améliorer sa santé grâce au sport.

article LNC 100615

Parmi les activités de sport-santé proposées au grand public, l'aquagym, comme ici au Cercle nautique calédonien, à Nouméa.

C'est l'un des grands chantiers du Comité territorial olympique et sportif de Nouvelle-Calédonie (CTOS), une démarche de sport-santé initiée il y a bientôt un an, en partenariat avec l'Agence sanitaire et sociale (ASS-NC), et qui vise à développer le sport hors compétition. Pour se sentir mieux et pour vivre mieux, tout simplement.

« Le sport est un moyen important d'améliorer sa santé et de minimiser les problèmes que l'on peut avoir », assure Charles Cali, directeur du CTOS. Début mai, avec ses homologues du Pacifique, il participait à une réunion des Comités nationaux olympiques d'Océanie, à Fidji. « Nous avons noté les chiffres inquiétants de la progression du diabète en Océanie, qui devient une préoccupation majeure », explique l'intéressé.

Activité. Sur le front des statistiques, la pratique d'une activité physique et sportive réduit de 40 % à 60 % le risque de développer un diabète de type 2, ou encore de 40 % les risques de fracture chez les seniors. En revanche, elle augmente de plus de deux années l'espérance de vie à partir de 40 ans, pointe le CTOS. Mais pour convaincre le grand public de s'adonner à un sport avec un encadrement adapté, c'est-à-dire en club, encore faut-il changer la perception que les gens peuvent avoir d'une structure associative. « Le sport, ce n'est pas que la performance sportive », insiste Charles Cali.

Médicaments. Pour rapprocher le grand public des clubs, deux dispositifs seront mis en place d'ici le mois de septembre. « Un concours avec une aide financière qui permettra aux clubs de développer une activité sport-santé, mais aussi un label sport-santé pour identifier facilement les associations qui proposent ces activités », détaille Caroline Valat, chef de projet sport-santé au CTOS. Au total, il existe plus de 600 associations sportives dans le pays. Et certaines proposent déjà des activités adaptées (aquagym, bidy karaté, touch rugby).
Et si tout le monde est concerné par les bienfaits d'une activité sportive régulière, les mamans et les mères en devenir, les seniors, les populations océaniennes ou encore les publics sédentaires sont plus précisément interpellés. En parallèle, un projet de loi présenté à l'Assemblée nationale en avril dernier propose de remplacer les médicaments par du sport. « Selon les situations, un médecin pourra prescrire du sport sur ordonnance », indique Caroline Valat. Un dispositif susceptible d'être étendu à la Nouvelle-Calédonie.
Avec cette finalité de « permettre aux gens de pratiquer une activité physique dans un milieu encadré avec, pour objectif, le bien-être et pas la performance », indique Charles Cali. « A l'arrivée, tout le monde est gagnant, note le patron du CTOS. La personne et les finances publiques. »