Au quotidien

Imprimer

couv-livret

 

Que contient cet article ?

Cet article a pour objectif de vous fournir des outils et conseils pratiques pour vous encourager à :

 

alimentsP1P3 equilibre

 

  1. Manger mieux.
  2. Bouger plus.
  3. Entreprendre des changements de comportements favorables à la santé.
  4. Ensemble, mettre l'accent sur la solidarité et le plaisir d'adopter un mode de vie plus sain au travail, en famille, et à l'école.

 

L’équilibre énergétique 

 

Qu’est ce que l’équilibre énergétique ?

 

3 points importants pour améliorer votre santé :

  1. Lien entre l’alimentation et l’activité physique
  2. Les rythmes alimentaires
  3. Les différentes catégories d’aliments

L’équilibre énergétique, c’est l’équilibre entre ce que l’on mange et ce que l’on dépense en particulier en pratiquant de l’activité physique.

En fonction des aliments que l’on consomme et de son niveau d’activité physique, trois scénarios sont possibles :

 

 1balance

 3balance  2balance

On peut prendre du poids si on mange trop et que l’on ne fait pas assez d’activité physique.

Le poids est stable lorsque, ce que l’on mange correspond à nos dépenses énergétiques.

On peut perdre du poids si l’on ne mange pas assez et que l’on bouge beaucoup.

 

Par où commencer pour mieux manger ?

Il n’est pas toujours évident de manger équilibré à la maison ou au travail mais ce n’est pas impossible.
On peut commencer par essayer d’appliquer la règle des 3 « B ».

3B

 

P30
1. Le Bon moment : Manger à la même heure chaque jour


Manger à des horaires réguliers c’est comme s’assurer d’avoir suffisamment de carburant dans sa voiture toute la journée.

Eviter de sauter des repasP29

Si tu sautes un repas, tu risques d’être à court d’énergie, et cela favorise la prise de poids car ton corps va stocker d’avantage lors du repas suivant.

Il est recommandé de faire trois repas par jour, à heures régulières.

 

 

P13 copy 43. La Bonne quantité: l’équivalent d’une assiette équilibrée par repas


Manger en trop grande quantité lors des repas, c’est comme remplir un réservoir de carburant déjà plein à ras bord. C’est au-delà ce que peut accueillir le réservoir. Cela ne te permettra pas de parcourir plus de distance mais favorisera la prise de poids.

 

 

2. 4 groupes d'aliments pour manger mieux

3 groupes d’aliments à consommer

depliant Petit guide pour MMBP BAT-03depliant Petit guide pour MMBP BAT-05depliant Petit guide pour MMBP BAT-01depliant Petit guide pour MMBP BAT-04depliant Petit guide pour MMBP BAT-10

ALIMENTS PROTECTEURS
Fruits et légumes
Ils apportent de l’eau, des fibres, des vitamines, et des minéraux et ont un rôle protecteur contre les maladies.
Il est recommandé de consommer 6 poignées bombées par jour de fruits et légumes variés, qu’ils soient frais, surgelés, en conserve, en compote sans sucre ajouté …

 

 depliant Petit guide pour MMBP BAT-09depliant Petit guide pour MMBP BAT-11depliant Petit guide pour MMBP BAT-13depliant Petit guide pour MMBP BAT-14depliant Petit guide pour MMBP BAT-15depliant Petit guide pour MMBP BAT-12

ALIMENTS ÉNERGÉTIQUES
Féculents, tubercules et légumes secs
Ils apportent des fibres et des glucides complexes qui permettent d’être rassasiés.
Il est recommandé d’en consommer l’équivalent en volume de 6 poings par jour.

 depliant Petit guide pour MMBP BAT-08depliant Petit guide pour MMBP BAT-06depliant Petit guide pour MMBP BAT-02

ALIMENTS CONSTRUCTEURS ET D’ENTRETIEN
Viandes, poissons, œufs et produits laitiers
Ils apportent des protéines qui permettent le développement et l’entretien des muscles. Le calcium des produits laitiers participe à la croissance et à l’entretien des os. 
Il est recommandé d’en consommer 1 à 2 fois par jour, l’équivalent en surface et en épaisseur d’une paume de main par jour.

 

1 groupe d’aliments à limiter

depliant Petit guide pour MMBP BAT-19depliant Petit guide pour MMBP BAT-18depliant Petit guide pour MMBP BAT-17depliant Petit guide pour MMBP BAT-07depliant Petit guide pour MMBP BAT-16

ALIMENTS À LIMITER
Produits sucrés, gras et salés
Ils sont très caloriques et leur consommationdoit être réduite.
Il est recommandé de ne consommer que 3 cuillères à soupe de corps gras par jour.

 

Petites astuces et conseils d’achat

 

A quelle fréquence faites vous les courses

 

1 fois ? 2 fois ? 3 fois... ?

Multiplier les passages dans les commerces c’est multiplier les achats compulsifs.

P15-ardoiseVérifier le budget disponible avant de partir.
Pour maitriser les dépenses, les crédits dans les petites épiceries doivent être évités. 
P15-cake

Si le budget est serré, privilégier les aliments les plus favorables à la santé, en conservant la recherche de petits plaisirs. 

 

 

Avant les courses 

 

 

  1. P17Choisir le lieu où faire ses courses : hypermarché, discount, station-service, petite épicerie... ne pratiquent pas les mêmes tarifs.





  2. P18Etablir une liste précise des produits à acheter et organisée en fonction des rayons. 





  3. P19Déterminer de quel mode de conservation on dispose afin de faire les achats correspondants.






  4. Ne pas aller le ventre vide pour ne pas céder aux tentations.

    P23

  5. Avoir du temps devant soi pour bien faire les courses (comparaisons des prix).





  6. P22Eviter d’emmener les enfants avec soi. Si tes enfants t’accompagnent, évite les rayons « à risque » qui sont sources de tentation.







  7. P21Prendre des sacs pour ne pas avoir à en racheter à chaque fois (cabas et congélation)

 

 

 

Pendant les courses 

 

P18Se tenir à sa liste de courses. 

Ne pas errer dans les rayons.
Attention aux changements d’agencement du rayonnage qui poussent à errer dans les rayons et à se laisser tenter par des produits qui ne figurent pas sur la liste.

 

 

Faire attention aux techniques commerciales

p11 copy

Regarder les produits moins chers
Penser à regarder les produits en bas et en haut des rayons, souvent moins chers que ceux à hauteur de vue.

Se méfier des têtes de gondole
Les têtes de gondoles mettent en valeurs les produits dont on a pas forcément besoin.

Évaluer attentivement les promotions
Les promotions ne sont pas toujours intéressantes financièrement (le pack « familial » n’est pas toujours aussi avantageux que le produit à l’unité)

Le packaging
Ne pas se laisser influencer par le packaging, Le produit le plus attractif est généralement le plus cher.

Comparer les prix au kilo
Penser à comparer les prix par rapport aux poids des produits et également en fonction de la quantité consommable. (Ex : des pommes de terre épluchées pèsent moins lourd que des pommes de terre entières). Entre 2 produits qui semblent identiques, choisis le moins gras ou le moins sucré ou le moins salé en regardant les étiquettes.

Veiller aux dates de péremption
Il existe deux types de dates : la DLC ( Date Limite de Consommation) à ne pas dépasser et la DLUO (Date Limite d’Utilisation Optimale), date après laquelle les produits sont consommables avec une durée variable en fonction des aliments.

Eviter les heures d’affluence
Gérer le temps d’attente à la caisse pour ne pas être tenté par les produits sur les présentoirs, souvent chers, très gras, très salés et très sucrés.

 

En rentrant à la maison après les courses

P25-2

Ranger rapidement les produits achetés, notamment les produits frais au réfrigérateur.
Pour réduire la consommation d’électricité de votre réfrigérateur, enlever les suremballages.

P26Organiser son réfrigérateur en avançant les anciens produits non consommés et en plaçant derrière les nouveaux.

Eviter les gaspillages, accommoder les restes.


Privilégier « le Fait Maison »

Evite d’acheter des plats tout prêts qui sont souvent plus chers, plus gras et plus salés

 

 

 

Pour une meilleure conservation des aliments, ranger son frigo

Ranger les produits à la bonne place

p13 copy 5Dans la partie entre +4°C et +6°C, placer par exemple :
préparations maison, légumes et fruits cuits, viandes et poissons cuits, yaourts et fromages.

Dans la partie la plus froide entre 0°C et +4°C, placer par exemple :
viande, charcuteries cuites et à cuire, produits et volaille, poisson, produits traiteurs frais, crémes, desserts lactés, produits en cours de décongélation, produits frais entamés, fromages frais et au lait cru, jus de fruits frais, salades emballées, plats cuisinés faits maison (plats en sauce, pâtisseries avec crème pâtissière...). 

Dans le bac à légumes :
légumes et fruits frais lavés.

Dans la porte : 
Oeufs, beurre, le lait et les jus de fruits entamés, bien refermés.

 

 

 

Manger de tout en mangeant mieux

 

« L’alimentation équilibrée c’est manger un peu de tout en quantités raisonnables »

 

L’assiette équilibrée : 3 parts égales dans UNE assiette

Journee alimentation 2015 depliant-01

  1. Aliments protecteurs (légumes, fruits)

  2. Aliment constructeurs (viandes, poissons, œufs et produits laitiers…)

  3. Aliments énergétiques (Féculents, tubercules, légumes secs…)

 

 

 

Pour un repas équilibré en dessert, vous pouvez rajouter :

P32-pasteque P32-yaourt

un fruit ou un produit laitier.

verreDeau

Buvez de l’eau
C’est la seule boisson indispensable à notre corps. 

 

Facteurs de risque du surpoids

 

Pourquoi faut-il manger équilibré ?

  1. Pour être bien dans ses baskets !
  2. Pour répondre aux besoins nutritionnels.
  3. Pour perdre du poids ou maintenir un poids normal

 

Mais, allons un peu plus loin dans la réflexion…
L’alimentation n’est pas toujours la seule explication à la prise de poids. D’autres facteurs peuvent intervenir :

P10Axe médical
Cortisone, pilule contraceptive, anti dépresseurs, problèmes hormonaux (thyroïde…), grossesse, ménopause, obésité dans l’enfance, hérédité…

 

P10-1Axe activité physique
Sédentarité, manque d’activité physique, télévision, ordinateur, déplacements en voiture…

Axe Psycho-social
Stress, ennui, solitude, arrêt du tabac, dépressions, manque de sommeil, travail de nuit, problèmes d’argent, situations précaires, problèmes d’organisation, histoire de vie…

P10-3Axe alimentation
Trop de graisses et de sucres, pâtisseries, grignotages, habitudes alimentaires et familiales (culture), régimes à répétition…

 

 

 En finir avec les régimes !

On parle souvent de l’effet yoyo, mais qu’est ce que cela veut dire exactement ?

L’effet YO-YO
C’est l’un des risques les plus pervers des régimes. Il se caractérise par une perte rapide de poids, puis par le retour des kilos perdus-voire davantage.

 

  1. P11-6Prise de poids





  2. P11-1Régime restrictif, pauvre en calories





  3. P11-5Perte de poids rapide
    Elle se traduit par une diminution de la masse musculaire et de l’eau contenue dans le corps.





  4. P11-4Frustration et fatigue
    Le nombre de calories brûlées par l’organisme baisse. Le métabolisme de base (dépense d’énergie au repos) ralentit.





  5. P11-3Abandon du régime
    Reprise d’une alimentation normale.





  6. P11-2Le métabolisme demeure au ralenti





  7. Retour au poids initial, éventuellement augmenté de quelques kilos.
    Augmentation de taux graisseux. Sentiment d’échec que l’on risque de compenser en mangeant.

 


Rappel sur le métabolisme de base

L’énergie minimale dont le corps a besoin pour maintenir les fonctions vitales, un peu comme une voiture à l’arrêt dont le moteur tourne.

 

Explication

Une perte de poids trop rapide occasionne généralement une perte de masse musculaire et une réduction du métabolisme de base qui favorisent la reprise du poids perdu et même davantage.

Pour certaines personnes, les restrictions contribuent donc au gain de poids! 

A ceci s’ajoute le fait que les régimes, dans beaucoup de cas, perturbent le comportement alimentaire : les frustrations et le stress engendrés favorisent la survenue de comportements compulsifs conduisant à manger davantage.

S’il est recommandé de limiter la prise de certains aliments, il n’est pas question d’en interdire la consommation ! 

  

  Pour résumer 

regime-vs-equilibre

Eviter le grignotage en prenant 3 repas par jour !

Pourquoi ?

Pour répartir l’énergie dont le corps a besoin sur toute la journée.

Cela évite d’apporter une quantité trop importante d’aliments sur un même repas et par conséquent de stocker du gras.

 

3-repas

 

Il est également important de reconnaitre les signaux de satiété :

  • Le ventre « tire »
  • On n’a plus faim mais uniquement « envie » de manger par gourmandise

 

 

 

 

 

Les astuces pour moins manger :

 

  • Manger assis, et dans le calme pendant au moins 20 minutes
  • Prendre le temps de macher les aliments (10 seconde par bouchée environ)
  • Prendre le temps de regarder son plat et d’apprécier le contenu
  • Ne pas manger devant la télé

+ Une activité physique régulière ou sportive 

= Le poids diminue ou se stabilise

 

Parlons de diabète gestationnel 

 

P14Etre enceinte = 2 êtres qui en forment un seul

L’important est de ne 
pas manger pour deux
mais 

manger deux fois mieux !

 

Les risques ne sont pas négligeables en cas de diabète gestationnel (diabète qui persiste après l’accouchement, obésité de la maman, risque de « gros bébé »…)

Quelques règles simples à enregistrer :

  1. Continuer à manger normalement et non pas pour deux 
  2. Privilégier 3 repas par jour plus une à deux collations équilibrées.
  3. Apporter par l’alimentation tous les groupes alimentaires (viandes cuites, féculents, légumes et fruits bien lavés) 
  4. Privilégier les omégas 3 (ex : huiles de colza, de noix, l’iso 4, tels que les sardines, les maquereau , les mulets ... ) pour le développement nerveux du foetus
  5. Ne pas négliger les produits laitiers (fromage, lait, yaourts) pour le calcium
  6. Faire le plein de vitamine D, en vous exposant modérément au soleil.

 

Bouger tous les jours c’est possible

 

jardinerPour être au mieux de ta forme et préserver ta santé,
tes apports énergétiques (alimentation, boissons)
doivent être identiques à
tes dépenses énergétiques (activités physiques et sport)


Au-delà de la maîtrise de ton poids, pratiquer une activité physique régulière protège et améliore l’état de santé général.

A l’inverse, l’inactivité physique, également appelée « sédentarité », favorise l’apparition de nombreuses maladies aux complications multiples : le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension, le cancer…

 

 

Qu’est ce que l’activité physique ?

 

Bouger, c’est possible.

L’activité physique, ce sont tous les mouvements entrainés par la contraction des muscles, qui permettent de dépenser de l’énergie.

L’activité physique, ce sont donc des activités de la vie de tous les jours, que tu fais naturellement :

P11-5    P1

 

  • Les activités de la vie courante : marcher pour te rendre au travail ou au magasin, prendre les escaliers, jardiner, bricoler…
  • Les efforts physiques requis dans le cadre de ton travail
  • Et les activités de loisirs et sportives.

 

Tu n’as besoin d’aucun vêtement ou équipement particulier pour bouger !

 

Pourquoi bouger ?

Quand les dépenses d’énergie sont régulières et suffisantes, cela limite la prise de poids et prévient de nombreuses maladies : 
le diabète de type 2, les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension, le cancer, l’ostéoporose…

  • Pour être en forme 
  • Favoriser les activités en famille
  • Dormir mieux
  • Diminuer le stress
  • Favoriser les rencontres entre amis

Etre physiquement actif tout au long de sa vie prépare à l’avenir en permettant notamment d’être plus autonome avec l’âge.

 

Comment bouger ?

 

2Autour de l’activité professionnelle : En se rendant/revenant du travail. En se garant plus loin que d’habitude pour faire une partie du trajet à pied. En privilégiant les escaliers s’il y en a. En s’organisant pour bouger à la pause déjeuner ou en se rendant dans le bureau voisin plutôt qu’en téléphonant. 

 

 

 

 

 

1Autour des activités de la vie courante : accompagner ou récupérer les enfants à l’école en marchant, de même pour se rendre au magasin du coin, faire les courses, faire du shopping, faire le ménage, jardiner…

 

 

 

 

 

 

3

Lors des activités de loisirs et sportives : s’amuser au parc avec ses enfants, jouer au ballon, danser, pratiquer un sport, chasser, pêcher, bricoler…

 

 

 

BOUGER n’est pas synonyme de performance sportive. Chacun peut trouver les façons de bouger qui lui conviennent le mieux, et surtout, qui lui plaisent le mieux.

 

 

100 façons de bouger

L’activité physique la plus favorable à la santé doit au moins avoir une intensité modérée

 

 clock-vert

 

 clock-jaune  clock-rouge

Activité élevée
(20 min/ jour)
Marche avec dénivelés,
randonnée montagne,
bêcher, creuser, tailler
les haies, jogging, VTT,
natation, basket-ball,
volley-ball, squash,
escalade, aérobic,
zumba, danse...

Activité modérée
(30 min/ jour)
Marche rapide, laver
les vitres ou la voiture,
passer l’aspirateur,
jardinage léger,
ramassage de
feuilles, vélo, ou
natation, plaisir
aquagym...
Activité faible
(45min/jour)
Marche lente, laver
la vaisselle, faire
la poussière, bricolage,
entretien mécanique,
arroser le jardin,
pétanque, billard ….

A quelle dose ?

Pour une bonne santé, il est recommandé de pratiquer AU MOINS 30 MINUTES d’activité physique d’intensité modérée.

Le top :
Si tu arrives à pratiquer 1 ou 2 activités d’intensité plus élevée chaque semaine, c’est encore mieux !

Le truc :
La marche (d’un bon pas) est l’activité physique la plus simple à pratiquer chaque jour.

L’ astuce :
L’activité physique peut être répartie tout au long de la journée, 
3 fois 10 minutes 
2 fois 15 minutes
1 fois 30 minutes.

Technique :
Il est important de démarrer en douceur et augmenter progressivement la durée et/ou l’intensité de l’activité physique qui te plaît.

 

Changer, ça s’organise

 

Quels bénéfices as-tu à participer à ce défi ?

 

P2Dans le cadre de ce défi «mange mieux bouge plus», nous souhaitons t’aider à :

  1. Comprendre ce qu’est l’équilibre alimentaire

  2. Identifier les difficultés que tu rencontres pour manger mieux et bouger plus

  3. Etablir un plan d’action pour surmonter ces difficultés et changer tes habitudes

Durant les semaines du défi, nous te soutiendrons afin que tu puisses maintenir les changements que tu vas réaliser dans ton mode de vie.

Nous t’aiderons à atteindre tes objectifs en réalisant des changements simples, graduels et bons pour ta santé.


Voici quelques exemples :


1. Prévenir les maladies telles que le diabète, l’hypertension ou les maladies cardiovasculaires

2. Se sentir beau et être bien dans son corps 

3. Etre un exemple pour votre famille, vos ami(e)s et votre communauté 

4. Stabiliser ton poids 

Tu fixeras tes objectifs personnels et les compléteras tout au long du défi.

Si tu te fixes tes propres objectifs, tu seras plus à même de les atteindre et de les maintenir à long terme.

 

Changez les habitudes demande de l’organisation. 
Nous savons que vous pouvez le faire.

 

Comment peut-on s’y prendre pour réaliser un changement ?

 

5 points importants
pour préparer tes changements de comportements

P4

Etre flexible.
Organiser tes activités de manière à être préparée en cas d’imprévus (mauvais temps, maladies, responsabilités familiales).

Etre réaliste.
Personne ne peut manger sainement et être actif à 100% tout le temps. 
Utiliser la règle des 80/20 : Essayer d’être régulier 80% du temps en sachant que les 20% restants tu auras à gérer des manques de motivation passagers lors évènements tels que des repas de famille, des fêtes, des fêtes coutumières …  

Etre modeste.
Commence petit et augmente petit à petit tes objectifs. Les petites rivières font les grands fleuves.

Etre amusant.
Changer n’est pas forcement pénible. Tu peux également prendre du plaisir. Planifier les activités que tu aimes faire, prépares les plats que tu aimes manger en les cuisinant d’une manière plus saine.

Etre spécifique
lorsque l’on planifie de manger mieux et d’être plus actif.
Demande-toi :

  • Que vais-je faire ?
  • Ou vais-je le faire ?
  • Quand vais-je le faire ?
  • Pendant combien de temps vais-je le faire ?
  • Avec qui vais-je le faire ?

 

Que se passe-t-il si on fait un écart et que l’on reprend une ancienne habitude ?

Qu’est-ce qu’un écart ?

 

Lorsque tu décides d’effectuer un changement,
il y aura toujours des moments où tu feras des écarts et reprendras une ancienne habitude.


P5

 

 

Il y a un écart quand tu ne suis pas ton plan 80% du temps.
Les écarts font partie intégrante du processus de changement comportemental.
Il faut s’attendre à en faire et ne pas cupabiliser.

 

Les écarts ne t’empêcheront pas de progresser.

Ce qui empêchera tes progrès c’est la manière dont tu réagiras à ceux-ci.

Lister les choses qui pourraient te permettre de ne pas t’écarter de ton plan ?

 

Exemple :

Je suis trop occupée pour préparer mon repas à la maison et je vais manger au snack ou au fast food.

Il s’agit d’une habitude.

Tu peux également conserver des repas sains au congélateur et les réchauffer en cas de besoin.

 

La bonne nouvelle, c’est que l’on peut changer une mauvaise habitude en une bonne habitude. 
Des habitudes de vie saine sont des nouvelles façons de réagir aux écarts et de se remettre sur pied.

 

Comment réagir face à un écart ?

 

Personne n’est parfait, alors lorsque tu fais un écart, pense à :

 

P6

1. Répondre à tes pensées négatives par des pensées positives.
Les pensées négatives peuvent être ton pire ennemi !

2. A t’interroger sur les raisons pour lesquelles tu as pu faire un écart. 
Apprend de tes écarts.
Est-ce que je peux les éviter la prochaine fois ?

Comment est-ce que je pourrais m’y prendre pour améliorer ma réaction la prochaine fois ?

3. Reprend le contrôle aussitôt !
Par exemple : après un repas copieux ne te dis pas : « c’est gâché pour aujourd’hui ».
Au lieu de cela, consomme un repas équilibré dès le repas suivant et augmente la durée d’activité physique. 
Réorganise ton plan d’action de manière à anticiper plus facilement les obstacles.

 

  • Communiquer avec des personnes qui te soutiennent. Se concentrer sur les changements positifs que tu réalises. 
  • Tu commences une nouvelle vie, les écarts ne sont que des épisodes passagers.
  • Repenser à la règle des 80/20. Si tu arrives à tenir le coup 80% du temps, tu es en bonne voie. Ne te sens pas coupable, les écarts font partie de la vie. Concentre toi plutôt sur tes progrès, tes réussites, tes motivations.



Comment rester motivé(e) ?

Toute personne est motivée par différentes choses.
Voici quelques moyens de rester motivée :

Garder à l’esprit les bénéfices attendus.
Quelles sont tes motivations à participer à ce défi ?
Qu’espéres-tu acquérir ?

Identifier la réussite
Que considères-tu comme étant une réussite ?

Noter tes activités afin de mesurer tes progrès et t’encourager.

Briser la routine.
Par exemple, tenter de nouvelles activités ou essayer de nouvelles recettes.

Fixe toi de nouveaux petits défis et accorde toi une récompense lorsque tu réussis à les relever.
Peux-tu citer une activité (non liée à l’alimentation) que tu considères comme une récompense ?

Demander du soutien de sa famille et son entourage.
Citer une chose qu’un de tes proches peut faire pour t’aider ?

 

Quel est ton plan d’action pour rester motivé(e) ?

 

Prend le temps de mettre en place un plan d’action positif qui t’aidera à rester motivé(e) et mesurer tes progrès.
Pour tes objectifs de changements de comportements, répondez aux questions suivantes :

Mon plan est de :
Quel changement mettre en place ?

Pour rester motivée :
Quelles stratégies vais-je adopter parmi celles que nous avons abordées ?

J’ai besoin de :
Quelle est la première chose que tu dois faire pour vous lancer ? 

Je commencerai à partir du :
(Fixer une date de commencement à compter de cette semaine)

Les obstacles que je risque de rencontrer sont :
(Qu’est ce qui pourrait entraver ton projet ?) 

Je contournerai ces obstacles en :

La personne sur qui compter pour m’aider est :

logo FB

Pour lutter contre l'obésité et contre les maladies associées, on a souvent privilégié l'approche individuelle, en incitant chacun à manger plus équilibré et à pratiquer régulièrement une activité physique.

Aujourd'hui, créer une dynamique collective et solidaire en s'appuyant sur la population est devenu indispensable.
Ensemble, mettons l'accent sur la solidarité et le plaisir d'adopter un mode de vie plus sain dans 3 environnements : au travail, en famille, et à l'école.

 

AU TRAVAIL

AVEC LES COLLEGUES, ON AIME LES ESCALIERS ET LES CAFÉS NON SUCRÉS !

  • Lors des pauses, on boit de l'eau ou des boissons sans sucre.
  • On apporte des salades composées et des sandwiches préparés à la maison avec un aliment énergétique (riz, pâtes, taros...), un aliment constructeur (jambon, viande, poisson, oeuf) et un aliment protecteur (fruits et légumes).
  • On évite de grignoter et si vraiment on a un petit creux, on mange un fruit.
  • On apprécie de se déplacer le plus souvent possible au lieu de téléphoner aux collègues.
  • On se retrouve pour marcher ensemble après le déjeuner.
  • On organise des activités en fin de journée avec quelques collègues motivés.
  • On gare nos voitures à distance du lieu de travail et on marche à plusieurs, d'un bon pas, à l'aller comme au retour.

Affiche à télécharger : icon  (3.66 MB)

MMBP Ensemble c est plus facile Travail

 

 

EN FAMILLE

AVEC LA FAMILLE, ON AIME LES BALADES AVEC SALADES ET CITRONNADE !

  • À table, la meilleure des boissons reste l'eau. À chacun son plaisir : eau du robinet, eau avec une feuille de menthe ou du jus de citron, infusion froide...
  • On cuisine ensemble avec des produits frais et on prend le temps de partager les repas.
  • On redécouvre le plaisir de cultiver quelques légumes et herbes aromatiques dans le jardin ou dans des pots sur le balcon.
  • On marche ensemble le plus souvent possible et on en profite pour discuter.
  • On profite ensemble des activités de pleine nature (randonnée, paddle, plongée, canoé, escalade...)

Affiche à télécharger : icon  (4.29 MB)

 MMBP Ensemble c est plus facile Famille

 

A L’ECOLE

AVEC LA BANDE, ON AIME BOUGER ET LES GOUTERS FRUITES !

  • On ne boit que de l’eau parce que c'est la boisson qu'il nous faut !
  • On apporte en classe une bouteille que l’on peut remplir avec l’eau du robinet.
  • On redécouvre le plaisir des compotes et des fruits frais.
  • On bouge le plus souvent possible et on se sent bien.

Affiche à télécharger : icon  (5.42 MB)

 MMBP Ensemble c est plus facile Ecole

 

 

Tout le monde est gagnant à manger équilibré et à pratiquer une activité physique régulière.

Alors changeons ensemble, soutenons-nous, pour tout changer !

Astuces :

ENSEMBLE, on maitrise mieux notre poids en faisant 3 (ou 4) repas par jour plutôt qu'en sautant des repas.

ENSEMBLE, on prépare des assiettes équilibrées : 3 parts égales dans UNE assiette :

assiette

L'EAU, c'est la boisson qu'il nous faut !

eau

ENSEMBLE, on se motive pour bouger au moins 30 min tous les jours !

bouger

 

Pour être au mieux de ma forme :

  balance equilibre

Depliant MMBP Ensemble c est plus facile Dépliant à télécharger : icon  (2.98 MB)