Alcoologie

Imprimer
L’alcool est un problème de santé publique majeur en Nouvelle-Calédonie avec des conséquences à la fois sanitaires (traumatologie) mais surtout sociales (violences conjugales, accidents de circulation, souffrance de la famille, délits divers ….)

Les différentes enquêtes réalisées en population générale, de 2002 à 2006 montrent un rajeunissement des premières consommations, une fréquence des épisodes d’alcoolisations massives en particulier en fin de semaine et lors des fêtes et une mauvaise connaissance des seuils de consommation à moindre risque fixés par l’O.M.S. (3 verres par jour pour les hommes, 2 verres par jour pour les femmes et pas plus de 4 verres pour les consommations occasionnelles).

L’agence sanitaire et sociale qui est responsable de l’animation et de la coordination du dispositif de prévention du risque alcool depuis 2001, poursuit, en partenariat étroit avec les autres collectivités impliquées, une action de prévention et de soins sur l’ensemble du territoire.

Son équipe d’addictologie est à votre disposition, vous pourrez trouver sur le site Web de l’agence un complément d’information ainsi que les questionnairesd’évaluationdes risques et des différents usages.

Le risque est une notion statistique, liée à des études de populations.
Le problème est par contre strictement individuel.


Cinq chiffres à retenir pour respecter les recommandations de l’OMS : 0, 1, 2, 3, 4 : 

  • 0 alcool pendant la grossesse
  • 1 jour par semaine sans alcool pour le buveur régulier
  • Pas plus de 2 verres standards/ jour pour la femme buveuse régulière
  • Pas plus de 3 verres standards / jour pour l’homme buveur régulier ou par occasion pour la femme buveuse occasionnelle
  • Pas plus de 4 verres standards / occasion pour le buveur occasionnel