Accueil Thèmes Tuberculose La transmission de la tuberculose

La transmission de la tuberculose

Imprimer

L'homme est le seul réservoir de cette bactérie ; c’en est également le principal vecteur de transmission.

La transmission ce la tuberculose se fait par voie aérienne :

  • lorsqu'une personne infectée tousse ou éternue, de minuscules gouttelettes contenant les germes sont projetées dans l'air,
  • ces bactéries en suspension peuvent être inhalées par toute personne se trouvant à proximité, par le nez et/ou la bouche,
  • les microbes descendent le long de la trachée et des bronches et atteignent ensuite les poumons qui constituent alors le foyer initial,
  • à partir des poumons, les bactéries peuvent être disséminées par la circulation sanguine vers d'autres régions de l'organisme.
  • dans les semaines qui suivent l'infection, généralement, le système immunitaire (système de défense contre l'infection), réagit à la présence des bactéries en empêchant leur multiplication et leur dissémination.

<schéma en cours de réalisation>

Dans 90% des cas, une personne infectée par le bacille de Koch ne développe pas la maladie de la tuberculose. Elle peut même ne jamais en présenter de symptôme durant toute sa vie. Dans ce cas-là, elle ne pourra pas non plus transmettre la bactérie car elle n’est pas présente dans ses expectorations.

Par contre, environ 10 % des personnes infectées développeront la maladie. Dans les fomres pulmonaires, ces personnes sont contagieuses, elles peuvent transmettre la tuberculose, car les bactéries sont présentes dans leurs expectorations.

En général, la tuberculose se transmet aux personnes qui passent beaucoup de temps avec le malade, particulièrement ceux qui vivent dans la même maison.