Accueil Thèmes Santé bucco-dentaire Encore plus sur le sucre

Encore plus sur le sucre

Imprimer

Le sucré plaît dès la naissance, particulièrement les sucres les plus « forts » et donc les plus néfastes pour les dents. Cette préférence s’estompe avec la découverte des autres goûts.

Le sucre apaise l’enfant mais provoque une sécrétion d’endorphines qui entraîne une dépendance, d’où la difficulté de sevrer un bébé au biberon sucré du soir.

 

Les sucres les plus cariogènes (= qui favorisent la carie) sont :

  • les sucres rapides, notamment le saccharose (sucre principal de canne et de betterave, le plus utilisé en confiserie),
  • ensuite le glucose (issu industriellement du maïs, utilisé en pâtisserie),
  • puis le fructose (sucre des fruits),
  • le lactose (sucre du lait)
  • et l’amidon (sucre lent des céréales et des féculents), qui est beaucoup moins cariogène.

Il est difficile de contrôler la consommation du sucre car il est partout, sous toutes ses formes.

L’éducation nutritionnelle pour la prévention des caries donne des résultats mais surtout dans les classes favorisées. La carie atteint davantage les couches sociales moins favorisées, comme d’autres problèmes de déséquilibre nutritionnel (par exemple l’obésité),

Il faut quand même savoir faire la part des choses et ne pas se priver de toute sucrerie.

 

Les sucres-alcools :

Exemple : le Xylitol.
C’est un des sucres particuliers, qui ne sont pas fermentescibles par les bactéries, ils ne contribuent pas à l’augmentation de l’acidité dans la bouche et donc ne favorisent pas la carie.
Il peut même favoriser la reminéralisation de la dent (association avec les ions calcium et phosphates) et arrêter la progression des caries.
Il peut inhiber la prolifération des bactéries qui l’absorbent sans pouvoir le métaboliser. Le Xylitol est alors accumulé dans la bactérie, l’empêchant ainsi de consommer les sucres fermentescibles qui génèrent de l’acide.
Il semblerait également (des études se contredisent à ce sujet) que le Xylitol entraîne une perte des capacités adhésives des microbes.
Un bémol : des bactéries peuvent développer une résistance au Xylitol au bout de quelques mois de consommation régulière. Néanmoins ces bactéries résistantes sont moins virulentes.

Il existe d’autres sucres-alcool comme le Xylitol : le sorbitol, le mannitol,…

On les retrouve dans les chewing-gum ou les bonbons dits "sans sucre", c’est-à-dire sans saccharose, avec l’indication "ne favorise pas la carie". Il faut tout de même mastiquer pendant au moins 5 minutes pour un effet bénéfique.
Ils sont également préconisés dans les sirops pour enfants ou le dentifrice.

 

Une campagne de communication :

En 2016, l'ASS-NC mène une campagne de communication (icon rapport d'évaluation (1.47 MB)) pour informer la population calédonienne, et plus particulièrement les familles, sur le lien entre la consommation de produits sucrés et la formation des caries. 

« Mémé Sourire », une grand-mère calédonienne, partage sa sagesse avec les familles du territoire avec un conseil : Pour des dents en bonne santé, évite les produits sucrés !

En effet, le sucre est transformé en « acides » par des bactéries naturellement présentes dans notre bouche. Plus on consomme des produits sucrés et plus ces acides fragilisent et attaquent les dents. C'est ainsi qu'apparaissent les caries. En évitant de consommer des produits sucrés, on réduit le risque de développer des caries.

Cette action rentre dans le cadre du programme Mes Dents Ma Santé de l'ASS-NC, élaboré suite à une évaluation de l'état bucco dentaire des enfants calédoniens. Cette étude montre que les maladies buccodentaires infectieuses et inflammatoires sont encore fréquentes chez nos enfants :

  • A 6 ans, la moitié d'entre eux présentent déjà des signes d'inflammation de la gencive.
  • A 6 ans et 9 ans, 3 enfants sur 5 ont des caries dentaires non soignées sur les dents temporaires et/ou permanentes.
  • A 9 ans et 12 ans 2 enfants sur 5 ont un besoin urgent de soins dentaires pour un problème infectieux ou douloureux.
  • Par rapport aux études récentes réalisées en France métropolitaine, la carie dentaire est jusqu'à deux fois plus fréquente chez l'enfant en NC.

Affiche Meme Sourire web

 

Pour écouter le spot radio : ici.