Epidémiologie

Imprimer

Le R.A.A., problème de santé publique

Dans le Pacifique Sud, la cardiopathie rhumatismale et le rhumatisme articulaire aigu demeurent fréquents, plus particulièrement chez les populations autochtones, que ce soit en Nouvelle-Zélande chez les Maoris, à Tahiti chez les Polynésiens ou en Nouvelle-Calédonie chez les Océaniens. La prévalence de la maladie rhumatismale est difficile à évaluer. Les données de la Polynésie Française, estiment celle-ci à 2,2 % de la population. Le rhumatisme articulaire aigu demeure une cause importante de morbidité et de mortalité en Nouvelle-Calédonie. En effet, au cours des dernières années, entre 100 et 150 nouveaux cas ont été découverts chaque année.