Quelques chiffres

Imprimer

 

Des études


Des études ont été réalisées en 2002, 2003 et 2004 dans le cadre de la politique alcool de la Nouvelle-Calédonie sur la population générale (423 personnes représentatives de la population de Nouvelle-Calédonie) ainsi qu’en milieu hospitalier (C.H.T et C.H.S.) et en dispensaire (le C.M.S. de Houaïlou et le C.M.P. de Nouméa).
Autre source : Consommation d’alcool et grossesses peu ou pas suivies en Nouvelle-Calédonie (étude EPIGONES 2002-2003 - Dr S. Barny, Dr P Coueron, Dr JE Demory, et avec le soutien de l’unité 149 de l’INSERM).

Les chiffres suivants ont été établis : 


La consommation est-elle trop importante ?

Selon les enquêtes, 26% à 30% de la population adulte de Nouvelle-Calédonie a une consommation nocive, responsable de complications sociales ou sanitaires.


Comment sont perçus les dangers de l’alcool par la population : accident
  • Accident de voiture (98%).
  • Bagarres (95%).
  • Ennuis avec la police (95%).
  • Disputes dans le couple (92%).
  • Détruit la famille (91%).


Pourquoi boit-on ?
  • Pour partager un moment entre amis (92%).
  • Pour faire la fête avec des amis (89%).
  • Pour accompagner un bon repas (72%).
  • Pour s’amuser (57%).

Les comportements de consommation :

45% des consommateurs sont réguliers.

On identifie trois types de comportements :
  • L’alcoolisation par pics de consommation.
  • L’alcoolisation régulière et en quantités importantes.
  • L’alcoolisation régulière mais en quantités limitées.

Répartition de la quantité consommée dans la journée :

Entre 70 et 80% de la consommation après la fin de l’après-midi.


Comment consomme t-on l’alcool dans la semaine ?

Doublement de la proportion de personnes qui consomment de l’alcool à l’occasion du week-end.

Sur les 7 derniers jours, quand avez-vous bu de l'alcool ?

histo20semaine.gif


Que consomme t-on (chiffres 2004) ?   

biere20vin20fort.gif

  • Bière 49,5% .
  • Vin 33,6%.
  • Alcools forts 16% (dont 12% de whisky).


Fréquence des crises d’ivresse :
  • 12% des consommateurs ont été ivres dans la semaine.
  • 18% ont été ivres le mois précédent (moyenne de 3,5 cuites dans le mois).
  • 18% ont été ivres dans l’année.
  • moyenne de 22 cuites dans l’ année.

L’alcool et la route - consommation moyenne pour les buveurs du week-end qui conduisent :
  • 6,5 verres standard (soit environ 3 fois la dose tolérée par la loi).
  • Le week-end, 16% des personnes reprennent leur véhicule en ayant bu 25 verres standards.

Perception du risque par le consommateur : jeune
  • 30% des consommateurs pensent qu’ils consomment trop dans certaines occasions ou en permanence.
  • Seuls 30% des consommateurs limitent leur consommation pour conduire leur véhicule.

Connaissance des seuils :
  • Les consommateurs pensent que la consommation raisonnable est voisine de 7 verres dans la journée.
  • Ils pensent également que la consommation excessive se situe aux alentours de 18,8 verres dans la journée.
Rappel des normes de l'OMS (Organisation Monidale de la Santé) :
- pour les consommateurs réguliers : 2 verres pour les femmes et 3 verres pour les hommes ;
- pour les consommateurs occasionnels : 3 verres pour les femmes et 4 verres pour les hommes, par occasion.


Alcool et grossesse :
  • 63,1% des femmes enceintes consomment de l’alcool.
  • 23% des femmes ont bu en excès au cours de leur grossesse plus de 6 verres par occasion.
Rappel des normes de l'OMS : zéro alcool pendant la grossesse !


Consommations associées :
4 buveurs sur 10 consomment également du cannabis ou du kava.



Situation sanitaire de la NC, l'alcoolisme - année 2009

(consommation en NC et évolution, conséquences sanitaires, ...), une publication de la  DASS-NC :

Alcoolisme_2009_DASS

icon Situation sanitaire de la NC, l'alcoolisme - année 2009 (1723 ko) 


 
 

Rapport d'activité 2009 du programme de prévention et de soin en addictologie de l'ASS-NC

(interventions de prévention en milieu scolaire, Déclic consultations jeunes usagers, le centre de soin, ...) :

rapport_assnc_2009_icon.gif