Accueil Thèmes Addictologie Alcoologie L'alcool et mon bébé

L'alcool et mon bébé

Imprimer

La santé de bébé, c'est ma priorité

 

icon_depliant_femme_enceinte
Dépliant d'information : L'alcool, l'ennemi de mon bébé. - 505 ko.


Attendre un enfant est l'événement le plus important de la vie d'une femme. Pendant 9 mois, bébé va se développer dans votre ventre. Pour éviter tout problème, la consigne est d'arrêter de boire de l'alcool. Si vous ne le faites pas pour vous, faites-le pour lui.

Pourquoi devez-vous arrêter toute consommation d'alcool ?
L'alcool est néfaste au développement de votre bébé. Une consomation d'alcool, même ponctuelle ou modérée, peut provoquer des malformations, des troubles du développement et causer des séquelles graves à l'enfant.

Comment l'alcool agit sur le foetus ?
L'alcool agit sur le système nerveux et le cerveau du foetus. Il passe du sang maternel au travers du placenta.
L'alcool est toxique pour les cellules en formation.

Avec deux verres d'alcool, la femme enceinte est gaie, mais l'enfant est ivre.
Compte tenu de son poids, le foetus est beaucoup plus exposé aux effets de l'alcool que vous ne l'êtes.

zero-alcool-grossessePas d'alcool du début de la grossesse jusqu'à la fin de l'allaitement.
Zéro degré d'alcool pendant la grossesse.

 

Les effets de l'alcool les plus fréquents sur bébé :

 Pour des consommations mêmes modérées :

  • Des troubles de l'apprentissage
  • Des troubles de la mémorisation
  • Des troubles du comportement

Pour des consommations plus fortes et/ou régulières :


  • Des risques de fausses couches ou d'accouchements prématurés
  • Des anomalies faciales
  • Des malformations de la boîte crânienne
  • Des déficits intellectuels
  • Des troubles nerveux
Appelés SAF, le Syndrome d'Alcoolisation Foetal constitue l'atteinte la plus grave de l'exposition prénatale à l'alcool.


NOUBLIEZ JAMAIS :

L'alcool est la première cause non génétique du handicap mental chez l'enfant.