Enquêtes RAA en NC

Imprimer
article BEH CRC

Un article publié dans le BEH n°7 du 4 mars 2014 sur le dépistage de la CRC infra-clinique en NC en 2012.

Auteurs : Philipe Corsenac, Thomas Fauchier, Bernard Rouchon.

Lien vers le site de l'INVS : http://www.invs.sante.fr/beh/2014/7/2014_7_1.html

 

 

Un article (en anglais) sur la compliance au traitement antibioprophylactique contre le RAA, à Lifou, Nouvelle-Calédonie.

Auteurs: Brunelle Gasse, Noémie Baroux, Bernard Rouchon, Jean-Michel Meunier, Isabelle De Frémicourt, Eric D'Ortenzio (2013) : https://www.scienceopen.com/document/vid/d36f38b9-8ea1-40a2-b7f5-af5c22783e6e

 

High_prevalence_RHD_NC High prevalence of rheumatic heart disease in schoolchildren detected by echocardiography screening in New Caledonia.

Un article (en anglais) du Journal of paediatric and child health - 2013.
Noémie Baroux (1), Bernard Rouchon (2), Bertrand Huon (2), Agnès Germain (2), Jean-Michel Meunier (2) and Eric D'Ortenzio (1). (1) Infectious Diseases Epidemiology Unit, Institut Pasteur of New Caledonia, Institut Pasteur International Network and (2) Health and Social Agency of New Caledonia, Noumea, New Caledonia.

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/jpc.12087/abstract


icon_RAA_enquete_hospitalisation      Enquête réalisée par le docteur Laurent Besson-Leaud en 2005-2006 sur le RAA en hospitalisation dans le service de pédiatrie du CHT de Magenta (400 kO).

Conclusions de cette enquête :

  • Une information à faire +++ auprès de la population et des médecins
  • Mieux s'organiser dans la lutte contre le RAA
  • Améliorer l'hygiène dans les foyers.
     

icon_RAA_enquete_hospitalisation


Enquête réalisée par la DPASS Sud et l'ASSNC fin 2006 sur le dépistage échographique des complications cardiaques du RAA en NC.

Cette enquête a pour but de :

  • Connaître la prévalence du RAA (au moins 2%)
  • Confirmer/infirmer l’intérêt de l’auscultation de type médecine scolaire pour le dépistage des atteintes cardiaques post-RAA passées inaperçues (peu d'intérêt)
  • Etablir la faisabilité de l’échographie cardiaque de dépistage (faisable et à étendre sur l'ensemble de la NC).

 

Cette étude sur le dépistage par échographie des valvulopathies rhumatismales en milieu scolaire retrouve 2 pics de valvulopathies, le premier dans le primaire (CM1-CM2) puis dans le secondaire (5ème-4ème). Les enfants de cette dernière tranche d’âge ne se sont pas présentés à l’échographie cardiaque de confirmation, ce qui rend le dépistage de masse peu efficient.

A la suite de la discussion sur ces résultats, il est proposé d’appliquer une nouvelle stratégie de dépistage des valvulopathies par la mise en place d’échographies systématiques sur l’ensemble du territoire. L’Agence Sanitaire et Sociale met en œuvre, en partenariat avec les Provinces, les moyens humains, matériels et financiers nécessaires.

Un dépistage systématique dans l’ensemble des établissements de la Province Sud est mis en place dès juillet 2007 grâce à des vacations du docteur LEDOS accompagné d’un agent de l’agence sanitaire
Les cas positifs bénéficient d’une échographie de confirmation effectuée par un cardiologue rémunéré par l’agence sanitaire.

Cette campagne de dépistage scolaire est étendue aux provinces Iles et Nord.

Les niveaux CM1 sont choisis comme classe de dépistage de masse compte tenu du fait que c’est en primaire qu’on retrouve le plus grand nombre de cas dans l’étude et que par ailleurs, le taux de rendez vous de confirmation échographique est meilleur. Ce choix laisse en outre la possibilité de rattraper les enfants avant leur départ au collège.

On peut également penser que certains enfants qui auraient été dépistés dans le secondaire peuvent l’être dès le primaire.

Voir les résultats (ainsi que l'organistaion) du dépistage sur les pages

Campagne de dépistage 2007
Campagne de dépistage 2008
Campagne de dépistage 2009
Campagne de dépistage 2010
Campagne de dépistage 2011