Accueil L’actualité Sanitaire et Sociale en Nouvelle-Calédonie Journée mondiale sans tabac : 31 mai 2017

Journée mondiale sans tabac : 31 mai 2017

Imprimer

Tapez le nombre de cigarettes que vous consommez par jour et la dépense correspondante sera calculée (considérant qu'1 cigarette = 52 FCFP) :
Nombre de cigarettes consommées par jour 1 jour 3 jours 1 semaine 1 mois 3 mois 6 mois 12 mois
Tapez le nombre de jours que vous dure un paquet de tabac à rouler et la dépense correspondante sera calculée (considérant qu'1 paquet de tabac à rouler = 850 FCFP) :
Prix du paquet de tabac à rouler Durée de vie du paquet de tabac en jours 1 jour 1 semaine 1 mois 3 mois 6 mois 12 mois

Pour la 8ème année en NC, un ensemble de partenaires se mobilise pour marquer la Journée Mondiale Sans Tabac (JMST), qui a lieu chaque année le 31 mai, depuis 1988, sous l'égide de l'Organisation Mondiale de la santé (OMS).

La journée a pour but de faire passer une prise de conscience globale sur les dangers du tabac pour la santé des consommateurs comme de leur entourage.

Spot radio : icon  que vous coûte le tabac ? (796.5 KB)  

Si j'arrêtais de fumer....

Combien économisez-vous en arrêtant de fumer ?

JMST tableau calculs

 

La campagne de communication pour la JMST 2017

La campagne de 2016 est poursuivie en 2017. Cette campagne permet d'informer sur les avantages à l'arrêt en insistant sur les avantages financiers et les plaisirs procurés en alternative.

La hausse du prix du tabac : un outil de lutte contre le tabagisme

Dès 2016 la campagne s'est appuyée sur la forte hausse du prix du tabac de 30% intervenue en octobre 2015 en l'associant aux bénéfices et avantages divers, du point de vue individuel mais aussi collectif.

Elle vise à faire prendre conscience des bénéfices économiques d'un arrêt et de la possibilité d'utiliser l'argent épargné à d'autres activités de récompense: loisirs, sport, bien-être, tout en retrouvant une liberté perdue.

Le coût en termes de perte de revenus lié à la consommation de tabac représentait un total de 13,3 milliards de francs CFP avant la dernière hausse de 30%. (Source : Service de santé publique DASS.NC, 2014, in étude de l'estimation du cout du tabagisme en NC pour l'année 2012-Aurore Roy)
Pour les 60 à 70 000 fumeurs calédoniens de plus de 18 ans, cela correspond aujourd'hui à un coût moyen d'environ 250 000 F par an.

Le budget tabac d'un fumeur : des sommes importantes souvent minimisées

Cette dépense importante dans le budget des fumeurs est généralement sous-estimée car elle est diluée au quotidien. Elle ne fait pas l'objet d'une réflexion individuelle sur l'utilité, la nécessité ou l'envie et le plaisir attendu de cet achat.

L'objectif est de faire prendre conscience aux fumeurs de l'importance réelle de ce poste budgétaire, et de lui faire imaginer à quoi il pourrait employer cet argent, en fonction de ses envies voire de ce qu'il peut considérer comme un rêve inaccessible.

Il s'agit de toucher toute la population des consommateurs de tabac calédoniens, qu'ils soient jeunes ou adultes. Il n'est jamais ni trop tôt ni trop tard pour percevoir les bienfaits de l'arrêt du tabac.

 

Des actions de terrain

Elles débuteront à la fin mai et se tiendront tout au long du mois de juin dans de nombreuses communes, au sein de plusieurs établissements scolaires ainsi que lors de manifestations sportives.
A titre d'illustration, l'AVSD à l'Université et au CHS se charge d'actions de sensibilisation et la DDEC prévoit des actions dans plusieurs de ses établissements.
L'IFPSS, l'IFAP et le Vice Rectorat à Nouméa organiseront des actions le 31 mai.
La DASSPS de la Province Nord organisera une tournée des communes avec des actions de sensibilisations au danger du tabagisme.
Les 3 communes des Iles Loyauté accueilleront au moins une action de sensibilisation.
A Nouméa, le Vice Rectorat organisera une action sur la zone de la pointe de l'Artillerie le 31 mai.

 

Dossier de presse de la Journée Mondiale Sans Tabac du 31 mai 2017 : icon  (2.49 MB)

Dépliant "Que vous coûte le tabac ?" : 5 Mo

 

 

quizzUn petit quizz pour tester vos connaissances sur le tabagisme.

 

Pour en savoir plus sur le tabagisme (tester votre dépendance, les solutions pour arrêter, l'aide financière au sevrage,...) : http://www.ass.nc/themes/addictologie/tabacologie

logo FBJMST.NC

 

 

Un article des Nouvelles calédoniennes, du 30 mai 2017 : 

La consommation de tabac en retrait de 6 %

LNC300517

Photo EC
Crée le 30.05.2017 à 04h25
Mis à jour le 30.05.2017 à 09h06

Preuve que la hausse de 30 % du prix du tabac en octobre 2015 commence à porter ses fruits, les chiffres de la régie des tabacs enregistrent une baisse de 6 % en 2016. « Le plus important c'est qu'elle intervient deux années d'affilée, on voit bien qu'une tendance à la baisse s'inscrit dans la durée », justifie Patrice Hoarau, responsable du programme d'addictologie à l'Agence sanitaire et sociale (ASS-NC).

Ainsi sur une période glissante d'avril 2016 à avril 2017, le chiffre d'affaires de la régie recule de 5 milliards à 4,6 milliards. La campagne de prévention lancée en parallèle semble également avoir touché sa cible, ou, du moins, bousculé les fumeurs déjà désireux d'arrêter. Selon une étude d'impact, près de 42 % des fumeurs qui se souvenaient de la campagne de prévention ont changé leur comportement. 26 % en diminuant, 15 % en projetant d'arrêter, et 1 % en arrêtant tout bonnement de fumer.

Nouvelle hausse au programme

Le programme d'addictologie note cependant que la plupart des fumeurs arrêtent seuls. C'est-à-dire sans coaching ou substituts nicotiniques, si ce n'est avec l'encouragement des proches. Une nouvelle hausse, prévue dans le courant de l'année, devrait amener de nouveaux fumeurs à écraser leur dernière cigarette.

Elle permettra notamment de franchir le cap de 50 % de hausse des taxes sur le prix du tabac - conformément à l'objectif fixé par l'Organisation mondiale de la santé. Fortes du succès de la première campagne de prévention, Valentine Eurisouké, membre du gouvernement en charge de la santé, et l'ASS-NC lancent dès demain une deuxième opération, à l'occasion de la journée mondiale sans tabac. Fil conducteur de cette campagne, le cochon rose symbolisant la tirelire des économies.

Réseaux sociaux

Une enceinte bluetooth, un booster ou des vacances : chaque affiche propose ainsi les achats réalisables à partir des économies sur trois jours, un mois ou un an. Le message sera abondamment relayé par les radios, les télévisions, et affiché pour la première fois, sur les panneaux 4x3.

L'objectif : « faire prendre conscience aux fumeurs de l'importance réelle de ce poste budgétaire ». Les jeunes consommateurs, tout comme les fumeurs les plus résistants, sont dans le viseur. « On s'est aperçu que la pression sociale était ce qu'il y avait de plus efficace, montrer que la cigarette ce n'est pas quelque chose de cool » glisse Thomas Shcwertz, le gérant de Demi-lune, agence de communication partenaire.

La Cafat, les directions de l'enseignement, les provinces, le vice-rectorat, etc. : une vingtaine de partenaires ont rejoint le dispositif, avec des relais dans les établissements scolaires et une tournée dans les communes. De nombreuses actions de sensibilisation sont programmées tout au long de la journée. L'ASS invite à suivre le fil de cette journée sur la page Facebook « Journée mondiale sans tabac Nouvelle-Calédonie » : « On a remarqué que les réseaux sociaux avaient un impact significatif sur la perception des internautes, du fait notamment que ce sont souvent des proches qui partagent les posts » remarque Patrice Hoarau.

80%

C'est la part de fumeurs qui veulent arrêter de fumer. Dont 80 % ont déjà essayé au moins une fois.

13,3 milliards de pertes de revenus

« Une baisse successive sur 5 ans peut conduire à un solde négatif, mais sur 10 ans, on pourra également s'attendre à une baisse des coûts de santé » souligne Patrice Hoarau. Le coût pour la société en termes de perte de revenus liée à la consommation de tabac atteignait (avant la dernière hausse) 13,3 milliards de francs selon une étude de la Dass en 2014. Pour les 60 000 à 70 000 fumeurs de plus de 18 ans, cela correspond à un coût moyen annuel d'environ 250 000 francs.

Alors que quasiment un Calédonien sur deux fume (47 %) les conséquences sur la santé sont sans équivoque. Maladies cardiovasculaires, le cancer et la pneumopathie obstructive chronique : près de 200 personnes meurent du tabac chaque année. Beaucoup trop pour un pays riche qui a les moyens de faire face aux lobbies de la cigarette.

http://www.lnc.nc/article/pays/sante/la-consommation-de-tabac-en-retrait-de-6

 


Retour à Actualités